mercredi 18 octobre 2017

Présentation du lac de l'Ayguelongue, commune de Momas - Mazerolles.

Toute la partie en végétation était avant le fond vaseux du lac, au fil des années, une végétation invasive a colonisé toute la partie amont de la retenue.
Cette dernière est alimentée par deux ruisseaux, le Briscos qui se jette dans l'Aygue Longue que l'on voit sur la photo.
En aval du barrage, l'Aygue Longue se jette dans le Luy de Béarn.

Ma liste des 19 plantes dans la partie exondée:

Bidens frondosa
Cardamine flexuosa
Cynodon dactylon
Cyperus fuscus
Echinochloa crus-galli
Erigeron sumatrensis
Gnaphalium uliginosum
Guizotia abyssinica
Laphangium luteoalbum
Lindernia dubia
Ludwigia grandiflora
Ludwigia palustris
Lysimachia vulgaris
Lythrum salicaria
Paspalum distichum
Persicaria maculosa
Rorippa palustris
Solanum nigrum
Xanthium strumarium

Liste de l'ensemble de la flore:

Par chance la migration des limicoles de juillet à octobre corresponds avec la baisse du niveau du lac, pour l'arrosage des diverses cultures. d'ou le fond vaseux à l'air libre. 


Comme le montre le plan de situation, la retenue collinaire à niveau variable suivant les besoins agricoles et d'étiages entre Juin / Juillet, (début du puisement) et Septembre / Octobre, (fin du puisement) est la dernière vasière avant le franchissement des cols basques par les limicoles migrateurs. 

Liste des limicoles migrateurs observés sur la vasière depuis:  
(Septembre 1996, date de la création du réservoir)

Vanneau huppé
Grand gravelot
Petit gravelot
Gravelot à collier interrompu
Tournepierre à collier
Pluvier argenté
Pluvier doré
Bécasseau cocorli
Bécasseau variable
Bécasseau falcinelle
Bécasseau maubèche
Bécasseau sanderling
Bécasseau minute
Bécasseau de Temminck
Bécasseau de Bonaparte
Bécasseau tacheté
Bécasseau à queue pointue
Bécassine des marais
Bécassine sourde
Courlis cendré
Courlis corlieu
Barge à queue noire
Chevalier guignette
Chevalier culblanc
Chevalier sylvain
Chevalier aboyeur
Chevalier gambette
Chevalier arlequin
Chevalier combattant
Bécasseau rousset
Avocette
Echasse blanche
Œdicnème criard
Glaréole à collier
Phalarope à bec large.

Soit 35 espèces

Lors de la migration de printemps, le niveau du lac étant à son maximum suite aux pluies de l'hiver, il n'offre donc aucune de possibilité de pose, sinon sur les abords ou sur les deux îles. 
Les seuls migrateurs qui se posent sur le plan d'eau, sont en général des palmipèdes, et principalement des anatidés, (canards). 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire